Solo

En hiver, une femme se tient seule devant la rambarde du belvédère du mont Royal. Trois oiseaux volent dans le ciel au loin.

— Comment ça se fait qu’une belle femme comme toi est toute seule?

J’aime pas les sous-entendus de ce type de remarque: être seule = mauvais; beauté = couple, etc.

Et, surtout, entre la neuronormativité, le sexisme, le patriarcat, la culture du viol et la ménopause qui a fait drastiquement baisser mon désir et ma patience, je suis vachement bien célibataire.

Jamais seule/Never alone/Aldrig ensam/Jamás sola, une image de Christian Barrette (cc by-nc-nd 2.0)