Ruissellement

Tranquillement, l’eau glisse. Ça fait un joli son dans mon oreille. Presque un ruisseau. Ça chatouille aussi un brin. Juste assez fort, juste assez longtemps.

Bénéfice collatéral de la natation, alors que, au moment de poser la tête sur l’oreiller, de l’eau encore présente au fond de l’oreille profite de la verticalité du conduit auditif pour s’échapper.

Je m’endors en m’imaginant rivière. Bercée par les flots s’ébaudissant dans les méandres. Fluide, libre, légère. Et heureuse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s